[scald=71825:sdl_editor_representation]PARIS (Reuters) - La Banque de France a confirmé jeudi prévoir une croissance nulle de l'économie française au quatrième trimestre 2011, sur la base des résultats de son enquête mensuelle de conjoncture.

L'indicateur du climat des affaires dans l'industrie a baissé d'un point en novembre à 95 points et celui des services s'est maintenu à 95.

Dans l'industrie, le taux d'utilisation des capacités de production est demeuré constant et les carnets de commandes se sont maintenus à un niveau jugé légèrement supérieur à la normale, note la BdF.

"Les prévisions tablent sur un maintien de l'activité à son niveau actuel pour les prochains mois", ajoute-t-elle.

Selon les chefs d'entreprise interrogés, l'activité industrielle est apparue en légère progression en novembre.

Les stocks de produits finis sont demeurés conformes au niveau désiré et les prix de ces produits ont eu tendance à accélérer légèrement, le rythme de hausse étant proche de la moyenne de longue période.

Dans les services, l'activité s'est légèrement accrue, malgré le repli dans le secteur du travail temporaire. La croissance des effectifs s'est ralentie et les prix ont légèrement augmenté.

"Les prévisions font état d'une stabilité de l'activité à court terme", écrit la BdF.

Jean-Baptiste Vey

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.