[scald=30103:sdl_editor_representation]PARIS (Reuters) - La Bourse de Paris a clôturé en baisse pour la dixième séance d'affilée vendredi, abandonnant 10,6% au cours d'une semaine marquée par la double crainte de la crise de la dette et du ralentissement des grandes économies mondiales.

Les Bourses européennes ont subi leur baisse la plus forte en une semaine depuis près de trois ans.

A Paris, le CAC 40 a clôturé en baisse de 1,26% à 3.278,56 points.

L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 a perdu 1,67% à 976,10 points, clôturant au plus bas depuis 13 mois, en recul de 9,8% sur la semaine, sa plus forte baisse hebdomadaire depuis octobre 2008.

L'annonce de créations d'emplois aux Etats-Unis plus fortes que prévu en juillet et nettement relevées pour mai et juin a permis de limiter les pertes dans l'après-midi. Mais les reculs à la clôture atteignent 2,71% à Londres et 2,78% à Francfort.

Parmi les Bourses des pays 'périphériques' de la zone euro, déjà très éprouvées jeudi, le recul a atteint 1,2% à Lisbonne et 2,25% à Athènes, mais Milan et Madrid ont fini sur des replis plus légers de 0,62% et 0,18% respectivement.

Cyril Altmeyer, édité par Dominique Rodriguez

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.