Gérard Mestrallet (World Economic Forum on East Asia 2011)
Gérard Mestrallet (World Economic Forum on East Asia 2011) © CC BY-SA 2.0

La syndicat demande à l'Etat, actionnaire de GDF Suez, de contraindre Gérard Mestrallet à renoncer à sa retraite "surcomplémentaire" de 21 millions d'euros.

Jeudi, la CGT de GDF Suez demandait des comptes au groupe gazier après avoir appris qu’une provision globale de 103 millions d'euros au 31 décembre 2013 avait été prévue pour la retraite chapeau des membres du comité exécutif, dont 21 millions pour Gérard Mestrallet, le PDG du groupe, selon le Canard enchaîné.

La CGT écrit :

Alors que beaucoup de salariés du groupe vivent avec des salaires au niveau du Smic et que GDF Suez a engagé unplan de rigueur énorme de l'ordre de 4,5 milliards d'euro , ils voient leur patron s'octroyer des modalités de retraite hors de l'entendement

"C'est un scandale de plus"

Ce vendredi matin c’est le numéro un de la CGT Thierry Lepaon qui est monté au créneau pour exiger que l'Etat, actionnaire de GDF Suez, contraigne Gérard Mestrallet à renoncer à sa retraite chapeau.

Les explications de François Desplans

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.