thierry lepaon, nouveau secrétaire général de la cgt
thierry lepaon, nouveau secrétaire général de la cgt © reuters

Le numéro un du syndicat risque bien de perdre son poste, empêtré dans la polémique suite aux révélations sur le coût des travaux de son appartement, de son bureau, et plus récemment d'une prime reçue en passant de la CGT régionale à la confédération parisienne. Les instances étudient son cas.

Il y aura, surtout, une commission exécutive du syndicat mardi prochain. Il y a déjà, en préparation, un bureau confédéral prévu ce vendredi pour préparer cette réunion qui s'annonce tendue... Voire pour déjà annoncer ou préparer le départ de Thierry Lepaon.

Pour l'instant, la centrale doit surtout gérer son désarroi. Car cette situation inédite, personne ne sait comment la gérer : Thierry Lepaon peut il etre désavoué par les instances de la CGT ? Peut il décider seul de quitter la scène ? Sa situation n'est de toute façon pas tenable, résume un observateur pour qui de fait ses jours sont comptés.

Explications avec Véronique Julia

1 min

Thierry Lepaon passera-t-il la semaine ?

Peu de successeurs crédibles

Le même observateur penche pour une démission plutot que pour un limogeage voté par une assemblée. Il faudrait organiser pour cela la convocation d'un comité confédéral national, pour réunir les instances élargies de la centrale. Sauf que cette même assemblée, si elle cesse de soutenir son numéro un, sera confrontée à un autre probleme : qui pour succéder à Thierry Lepaon ?

Ses rivaux dans la course au poste en mars 2013 paraissent hors jeu, usés par la guerre fraticide. Mais à part eux, aucune personnalité ne se détache nettement. Des noms circulent malgré tout : Philippe Martinez, qui a pour lui d'appartenir à une grosse fédération (celle de la métallurgie). Certains évoquent aussi Marie-Laurence Bertrand, membre du bureau confédéral : une femme à la tête de la CGT, voilà qui serait nouveau.

Faute de candidat crédible ou adoubé par une majorité, rien n'interdit la désignation d'une direction collégiale, en attendant le prochain congrès prévu en 2016, le temps de préparer la succession.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.