[scald=58515:sdl_editor_representation]PARIS (Reuters) - La consommation des ménages français en biens a baissé de 0,5% en septembre, en raison notamment d'un recul des dépenses en énergie, et a progressé de 0,2% sur l'ensemble du troisième trimestre, selon les statistiques publiées vendredi par l'Insee.

Les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne une stabilité de la consommation en septembre, leurs estimations allant de -0,7% à +0,3%.

"La baisse de septembre s'explique en grande partie par le recul des dépenses en énergie et en textile-cuir", précise l'Insee dans un communiqué.

Les dépenses en biens durables ont augmenté de 1,9% en septembre, après une baisse de 0,3% en août. Sur l'ensemble du troisième trimestre, elles augmentent de 0,4%, après -6,2% au deuxième.

Cette hausse s'explique notamment par une accélération des achats d'automobiles (+2,8% en septembre après +1,4% en août), note l'Insee.

Les achats en équipement du logement progressent de 1,3% après -2,7% en août.

Les achats de textile-cuir ont baissé de 4,7% après une baisse de 2,5% en août.

Les dépenses de consommation en autres bien durables sont en légère hausse en septembre (+0,2%) après -0,1% en août.

Après une hausse en août (+2,8%), la consommation en énergie diminue en septembre (-4,0%), en raison du recul des dépenses en produits pétroliers. Sur l'ensemble du troisième trimestre, elle augmente cependant de 3,3%, après -2,1% au deuxième trimestre.

Jean-Baptiste Vey

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.