Dans plusieurs grandes surfaces, le rayon laitier affiche des petites pancartes : « à cause de la pénurie de lait de chèvre, votre produit n’est plus disponible ». La collecte de lait de chèvre devrait être en baisse de 7%, pour l’année 2013, prévient la filière.

S’il y a pénurie, c’est parce qu’il y a eu surproduction

chèvres et chèvre
chèvres et chèvre © Radio France / Fotolia

Pendant trois ans, les éleveurs de chèvres ont trop produit de lait. Désormais, la tendance est inversée. La collecte a déjà baissé de 8,4% en 2012. 7% de baisse prévue, pour 2013.

La faute, selon la Fédération nationale des éleveurs de chèvres (FNEC), à la baisse des prix de vente industriels de 2010 à 2012. En clair, les éleveurs ont du vendre le lait de leur chèvre de moins en moins cher.

Le prix du litre du lait de chèvre chute, les exploitations disparaissent

Entre 2010 et 2012 le nombre de chèvres a même baissé de 5% dans l'Indre. Une quinzaine de producteurs a mis la clé sous la porte en 2 ans, selon la FDSEA. En Poitou-Charentes, 4 à 5% des exploitations ont disparu, en 2012.

Ce sera le double, en 2013, prévoit Alain Lebret, le président du groupe agro-alimentaire Terra Lacta. Il répond à Gaëlle Fontenit.

Jusqu’à 10% des exploitations ont fermé dans certaines régions, selon la FNEC.

Des négociations avec la grande distribution

La grande distribution a mis en avant deux mauvaises années fourragères. Mais elle doit faire un effort, pour le Syndicat des Producteurs de Fromages de Pouligny Saint-Pierre AOC.

Son président Olivier Denis, est éleveur Caprin à Lurais près du Blanc. Il répond à Faouzi Tritah.

Des négociations sont en cours, elles se terminent fin février. En décembre, le prix du lait a déjà augmenté de 0,06 centimes d’euros par litre. Les éleveurs demandent désormais une revalorisation du prix du lait de chèvre au litre, de 12 centimes d’euros.

François Bonnet est éleveur de chèvres à Saint-Hilaire La Palut, en Poitou-Charentes. Il répond à Gaëlle Fontenit.

Si un accord est conclu, il faudra entre 8 et 12 mois pour que la production de lait de chèvre augmente à nouveau.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.