L'évolution du PIB au deuxième trimestre a été relevée à 0% au lieu de -0,1%, celle du troisième trimestre étant confirmé à +0,3% et celle du premier à +0,9%.

Le chiffre de la consommation des administrations au quatrième trimestre a été relevé à +0,3% (au lieu de 0,2%), celui de l'investissement total à 1,1% (au lieu de 0,9%), et celui des importations à -1,0% (au lieu de -1,2%).

La contribution du commerce extérieur à la croissance a été abaissée à +0,6% au quatrième trimestre (au lieu de 0,7%) et la contribution de la demande intérieure hors stocks relevée à +0,4% (au lieu de 0,3%).

L'Insee a annoncé la semaine dernière prévoir une croissance nulle au premier trimestre 2012, avant +0,2% au deuxième. L'acquis de croissance à la fin du premier semestre serait selon l'institut de +0,5%.

Le gouvernement prévoit une hausse du PIB de 0,7% cette année.

Jean-Baptiste Vey, édité par Marc Angrand

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.