[scald=101635:sdl_editor_representation]PARIS (Reuters) - La croissance économique devrait être nulle en France au premier trimestre 2012, a indiqué jeudi la Banque de France sur la base de son enquête mensuelle de conjoncture.

Cette estimation est semblable à celle que l'établissement avait communiquée en janvier.

Les économistes interrogés par Reuters anticipent de leur côté une diminution du produit intérieur brut de 0,1% entre janvier et mars.

L'indicateur du climat des affaires dans l'industrie publié par la BdF recule d'un point en février à 95. Dans les services, l'indicateur est stable d'un mois sur l'autre à 94.

"En février l'activité industrielle s'est légèrement repliée dans l'ensemble en raison de la baisse enregistrée notamment dans l'industrie automobile et la métallurgie", souligne la Banque de France dans un communiqué.

"Le taux d'utilisation des capacités de production est resté éloigné de son niveau moyen de longue période tandis que les carnets de commandes se sont maintenus proches du niveau jugé normal", ajoute le texte.

Matthias Blamont

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.