l'insee anticipe une nouvelle hausse du chômage au 1er semestre 2013
l'insee anticipe une nouvelle hausse du chômage au 1er semestre 2013 © reuters

C'est l'Insee qui l'annonce : les chiffres ne sont pas et ne seront pas bons. Pour 2013, l'Institut revoit sa prévision de croissance à -0,1%, pire que le zéro pointé enregistré en 2012. Pourtant, il parle aussi d'une "timide éclaircie".

L'Insee a publié hier sa prévision de croissance pour 2013, et ce n'est pas brillant. Moins 0,1%, c'est peu, c'est négatif, et c'est donc pire que la stagnation de l'année précédente.

Alors d'où vient cette "timide éclaircie" annoncée par l'Insee en titre de ses dernières prévisions ? En fait, l'Institut souligne qu'après deux trimestres négatifs entre octobre 2012 et mars 2013, l'activité redémarre un peu (+ 0,2% attendus pour le second trimestre, en cours).

Mais le soufflé devrait retomber dès l'été, avec une croissance nulle au troisième trimestre et seulement +0,1% au quatrième.

Les explications de Régis Lachaud.

Car la croissance française est désespérément en panne. Consommation en berne, recul de l'investissement des entreprises, seules les exportations devraient rebondir dans les prochains mois, grâce aux achats venus d'Allemagne.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.