A Carhaix, les Bonnets rouges assurent avoir transformé l'essai de Quimper
A Carhaix, les Bonnets rouges assurent avoir transformé l'essai de Quimper © ETIENNE LAURENT/EPA/MAXPPP / ETIENNE LAURENT/EPA/MAXPPP

Pas question de baisser la garde contre l'écotaxe. Comme les transporteurs routiers à travers la France, les bonnets rouges se sont rassemblés à Carhaix dans le Finistère. Les organisateurs parlent de 40 000 personnes, la police 16 000.A Quimper le 2 novembre, ils étaient entre 15.000 (préfecture) et 30.000 (organisateurs). Les organisateurs du mouvement veulent croire que cette manifestation ne sera pas la dernière. Thierry Mérette est le président de la FDSEA du Finistère et l'un des porte-parole des bonnets rouges.

S'il ya toujours un autisme de la part du gouvernement, on changera de stratégie.

Le maire de Carhaix Christian Troadec a évoqué une "très très grande réussite" :

C'est une très très grande réussite. En un mois, faire deux rendez-vous de cette taille, c'est inédit en Bretagne.

Un réussite oui, les manifestants sont toujours unis mais il est toujours difficile de percevoir des revendications communes. Le reportage de Marion L'Hour.

Le gouvernement a proposé un paln de sortie de crise avec la mise en place d'un Pacte d'avenir pour la Bretagne qui doit tenter de trouver des solutions pour sortir la région de la crise. Son élaboration a donné lieu à plusieurs réunions en novembre avec les acteurs économiques, politiques et sociaux de la région. Les Bonnets rouges se plaignent de ne pas avoir été consultés.

La Bretagne a été touchée par plusieurs plans sociaux et restructurations dans l'agroalimentaire (Doux, Gad, Tilly-Sabco, Marine-Harvest). L'annonce de la mise en place de l'écotaxe en janvier 2014 a été la goutte qui a fait déborder le vase et conduit les Bretons à sortir dans la rue.

Les dates de l'écotaxe
Les dates de l'écotaxe © Radio France
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.