[scald=77627:sdl_editor_representation]PARIS (Reuters) - La dette publique de la France a diminué de 3,6 milliards d'euros au troisième trimestre pour atteindre 1.688,9 milliards fin septembre, soit approximativement 85,3% du PIB, selon les statistiques publiées mercredi par l'Insee.

Ce ratio dette/PIB est en baisse de 0,9 point par rapport au trimestre précédent.

La dette de l'Etat a diminué de 8,4 milliards d'euros sur la période pour s'élever à 1.330,7 milliards, précise l'Insee dans un communiqué.

Outre la dette de l'Etat, la dette publique au sens de Maastricht inclut celles des administrations de sécurité sociale (194,6 milliards fin septembre) des administrations publiques locales (152,9 milliards) et des organismes divers d'administrations centrales (10,8 milliards).

La dette nette des administrations publiques s'élève à 1.555,3 milliards d'euros fin septembre, soit approximativement 78,6% du PIB, contre 77,8% fin juin, en progression de 27,4 milliards sur trois mois, ajoute l'Insee.

Le gouvernement prévoit que le niveau de dette par rapport au PIB commencera à décroître en 2013.

Une actualisation récente de la trajectoire des finances publiques prévoit une dette à 84,9% du PIB fin 2011, 88,3% fin 2012, 88,2% fin 2013, 87,1% fin 2014, 84,9% fin 2015 et 81,8% fin 2016. Ces chiffres prennent en compte le soutien financier aux pays de la zone euro en difficulté.

Jean-Baptiste Vey

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.