Depuis hier, la rumeur courait qu'un mystérieux inconnu avait racheté la base de données du programme fidélité de Virgin pour 122,50 euros. Un certain David Daddi, se présentant comme un entrepreneur toulousain, assurait avoir remporté (sur un site Internet) les enchères lui donnant accès aux adresses mails des clients porteurs de la carte. Il espérait faire appel à eux pour faire renaître les magasins du distributeur culturel. Sauf qu'en fait, il n'y a pas de chevalier blanc. Le fichier a en fait été cédé à la Fnac pour 54.000 euros. L'offre la plus élevée parmi les quatre proposées, dont la plus basse atteignait 22.000 euros... Soit 180 fois plus que l'enchère prétendument remportée par David Daddi.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.