Jean Pisani-Ferry et Henrik Enderlein
Jean Pisani-Ferry et Henrik Enderlein © MaxPPP

Les économistes Jean Pisani-Ferry et Henrik Enderlein avaient été chargés par les gouvernements français et allemands de donner des pistes de croissance pour les deux pays. Ils ont rendu ce jeudi leur rapport.

Il ne s'agit pas d'un plan de réformes validé par Paris et Berlin mais du rapport des deux économistes. Un rapport sur les mesures économiques à prendre en France et en Allemagne.

Jean Pisani-Ferry et Henrik Enderlein invitent en particulier la France à réformer son marché du travail, notamment en élargissant les possibilités de moduler le temps de travail par des accords d'entreprise. Autre proposition du rapport : faire passer d'un à trois ans la périodicité des négociations salariales obligatoires dans les entreprises et changer la formule d'indexation du smic pour la lier aux gains de productivité.

Quant à l'Allemagne, elle doit résoudre son déficit d'investissement, tant public que privé, et répondre au vieillissement de sa population, expliquent les deux économistes qui jugent souhaitable d'accroître de 24 milliards d'euros les investissements publics en Allemagne sur les trois prochaines années, et qui recommandent d'instaurer un niveau minimal d'investissement public.

Les explications de Delphine Simon

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.