La CGPME réclame une baisse à 25 % (la moyenne dans la zone euro) de cette taxe plus élevée en France (33,3 %) que chez la plupart de ses voisins.

La taxe professionnelle plus élevée en France que chez ses voisins
La taxe professionnelle plus élevée en France que chez ses voisins © Maxppp / Jean-François Frey

"La France est l'un des pays européens avec le taux d'impôt sur les sociétés le plus élevé, là où il est de 12,5% en Irlande et 15% dans d'autres pays", assure François Asselin, le président de la CGPME. Dans la plupart des pays de l'Union européenne, il tourne plutôt autour de 20 %, plus de 10 points en-dessous de la taxe française.

Selon l'organisation patronale, cette baisse pourrait "permettre sur la durée, d'ici trois à cinq ans, aux PME et TPE françaises de retrouver des forces en capitaux propres et donc une capacité d'innovation et d'investissement".

Une idée reprise par François Hollande qui avait annoncé fin juin dans une interview aux Échos vouloir une baisse de l'impôt sur les sociétés dans les PME, dans le cadre du pacte de responsabilité. Manuel Valls s'était ensuite prononcé pour une baisse progressive à 28 %.