Média-Participation, leader européen de la BD (Dargaud, Dupuis, Lombard), discute fusion avec La Martinière Groupe, géant des ventes littérature.

Hervé de la Martinière, PDG du groupe La Martinière éditions
Hervé de la Martinière, PDG du groupe La Martinière éditions © AFP / Fred Dufour

Le groupe d'édition La Martinière Groupe, qui comprend entre autres les maisons Le Seuil, La Martinière, et Abrams aux États-Unis, a annoncé jeudi être entré en négociations exclusives avec Média-Participations, leader européen de la BD, et maison mère, entre autres, des éditeurs Dargaud, Dupuis et Lombard, en vue d'une fusion, et d’un accord attendu "dans les mois qui viennent". Les élus du CE du groupe La Martinière ont été informés jeudi matin de l'ouverture d'une consultation sur ce projet de rapprochement.

Naissance du troisième groupe d'édition français

Si les négociations aboutissent, la nouvelle entité deviendra le 3e groupe d'édition français (derrière Hachette et Editis). Elle devrait être présidée par Vincent Montagne, PDG de Média-Participations et par ailleurs président du Syndicat national de l'édition (SNE), qui rassemble la plupart des éditeurs français. Hervé de La Martinière, 70 ans, devrait assurer quant à lui la vice-présidence du nouveau groupe.

Je dois penser à l'avenir de la maison que j'ai fondée il y a vingt-cinq ans (Hervé de La Martinière)

En 2016, le groupe La Martinière (500 salariés) a réalisé un chiffre d'affaires de 206 millions d'euros. Média-Participations (numéro 5 de l'édition française) a réalisé quant à lui dégagé un chiffre d'affaires d'environ 355 millions d'euros. Média-Participations compte un millier de salariés, et détient les maisons Fleurus, Rustica, Editions Anne Carrière, ENPC ou encore les Editions 365.

En juin dernier, Média-Participations, également présent dans la presse magazine (avec notamment le journal Spirou), la production audiovisuelle et le jeu vidéo, a fait son entrée dans la littérature générale en prenant le contrôle des Editions Anne Carrière. Cette fois, dans un communiqué, Vincent Montagne, PDG de Média-Participations explique :

Cette philosophie commune et les évolutions du marché nous ont amenés à réfléchir ensemble à la constitution d'un groupe de taille importante.

Stratégie à l'international

"L'arrivée d'Abrams et des filiales suisses et allemande de La Martinière Groupe accélèrerait et transformerait la présence du nouveau Groupe ainsi constitué à l'international", s'est-il félicité. Abrams, la filiale américaine de La Martinière, est spécialisée dans la littérature jeunesse et constitue une des pépites du groupe. C'est notamment l'éditeur de la série au succès planétaire, Le Journal d'un dégonflé.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.