La crise fait de nouveau peur sur les marchés financiers européens. A Paris, le CAC 40 a quasiment perdu en trois semaines ce qu'il avait gagné depuis le début de l'année. Cette fois, c'est l'Espagne qui alimente les craintes des investisseurs.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.