Le marché du "mieux vieillir" séduit les entrepreneurs, conscients que les seniors, plus nombreux et plus dépensiers, constituent une cible de choix.

Pendant le salon des seniors (ici en 2016), les acteurs de la silver economie sont toujours plus nombreux.
Pendant le salon des seniors (ici en 2016), les acteurs de la silver economie sont toujours plus nombreux. © Maxppp / Bruno Levesque - IP3 PRESS

Il fallait bien que cela arrive : les "baby-boomers" deviennent peu à peu des "papy" et des "mamy" boomers.
Ainsi, en 2060, selon l'INSEE, un Français sur trois aura plus de 60 ans, ce qui représente, toujours selon les projections de l'Institut, 24,5 millions de personnes, contre 15 millions aujourd'hui en France.

Près de 25 millions de seniors en 2060

Il n'est donc pas surprenant de constater que de nombreuses entreprises ont repéré le potentiel du marché des produits et services dédiés aux seniors, ce que l'on appelle la "silver economie".

Les seniors : des consommateurs de choix

Les plus de 60 ans, qui assurent 54 % des dépenses de biens et services, sont ainsi devenus une cible de choix.

Si leurs dépenses de santé et d'assurance sont évidemment importantes, les loisirs ne sont pas en reste. Ainsi, les voyages, l'alimentation, la presse et la culture tirent aujourd'hui plus de la moitié de leurs revenus des plus de 50 ans selon le CREDOC.

Au moins 200 startups dans la "silver economie"

Les startups n'hésitent donc plus à s'engouffrer sur ces marchés. Elles seraient au moins 200 en France à s'identifier comme faisant partie de la "silver economie".

Ce mercredi, la bourse Charles Foix, du nom d'un neurologue et de l'hôpital d'Ivry-sur-Seine, spécialisé dans la gériatrie, récompensera d'ailleurs trois startups qui développent des solutions dans tous les domaines pour le "mieux vieillir".

Cette bourse, lancée il y a 14 ans maintenant par la Silver Valley - un réseau francilien d'entreprises engagées dans cette filière de l'économie des seniors, permet aux lauréats d'être accompagnés pendant un an et d'obtenir jusqu'à 15 000 euros.

En 2014, elle a par exemple récompensé Citizen mobility, un service de transport en voiture, adapté aux personnes âgées depuis l'intérieur du domicile jusqu'à la destination finale. Une centaine de maisons de retraites utilisent cette application et l'an dernier, la startup a levé 1,2 millions d'euros.

►ÉCOUTER | Le reportage de Bénédicte Robin sur la Bourse Charles Foix

300 000 emplois à la clé d'ici 2020 ?

En 2013, le Commissariat général à la stratégie et à la prospective avait estimé que le chiffre d'affaires de la "silver economie" avoisinait les 56 milliards d'euros.

Par ailleurs, la Dares - Direction de l'animation de la recherche des études et des statistiques - estime que la "silver économie" permettra de créer près de 300 000 emplois d'ici 2020, tant dans le domaine du service d'aides à la personne et de la santé (auxiliaires de vie, aides-soignants,infirmiers...) que des voyages ou de la culture.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.