polémique autour des nouveaux TER
polémique autour des nouveaux TER © reuters

L'entreprise en charge de la restauration à bord des trains va changer à l'automne. Le spécialiste de la restauration de voyage Newrest et Elior a remporté l'appel d'offre pour un contrat d'environ 850 millions d'euros.

Jusqu'à présent c'est le groupe italien Cremonini qui assurait la vente de sandwiches et autres plats à emporter à bord des TGV et trains Intercité.

Marion L'Hour s'est penchée sur le menu

A partir de novembre prochain, la SNCF devrait récupérer une partie de cette activité de restauration notamment la gestion des stocks. Un changement de gestion qu'elle devrait annoncer le 15 juillet prochain.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.