Le calcul des pertes comptables de la SNCF s'éléve à 12,2 milliards d'euros
Le calcul des pertes comptables de la SNCF s'éléve à 12,2 milliards d'euros © MaxPPP

La SNCF annonce une baisse record dans ses comptes : 12,2 milliards d’euros de perte nette comptable. Mais ce résultat, conséquence directe de la chute de valeur de ses actifs, n’a pas encore d’impact sur sa situation actuelle.

Comment annoncer 12,2 milliards d'euros de perte nette en 2015, en même temps qu’unbénéfice net de 377 millions d'euros ? C’est pourtant ce qu’affiche la SNCF dans ses résultats comptables de l’année 2015.

Un calcul qui s'explique

Cette perte record s’explique en fait par une large dépréciation des actifs de la société , c’est-à-dire la révision à la baisse de leur valeur , à travers une estimation faite par les commissaires aux comptes de ce que vaudront ses trains, ses gares et son réseau tout entier d’ici 15 ans.

Ces baisses comptables s'élèvent à 9,6 milliards d’euros pour le réseau et les infrastructures ferroviaires, 2,2 milliards d’euros pour les trains et 450 millions d’euros pour les gares, mais le président du directoire de la SNCF, Guillaume Pepy, estime que ce "recalcul comptable n'a aucun impact sur la trésorerie ni sur [le] développement" de la SNCF.

C'est une opération purement comptable, une opération comptable n'a pas beaucoup de portée réelle" (Guillaume Pepy, président du directoire de SNCF)

C’est la première fois que le groupe publie des résultats annuels depuis le 1er juillet 2015 l'entrée en vigueur de la réforme ferroviaire . Cette réforme a fusionné la SNCF et son gestionnaire Réseau ferré de France (RFF), pour en faire une seule société SNCF Réseau.

►►►Le reportage de Marion L'Hour, après la présentation du bilan financier 2015 de la SNCF

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.