Thierry Le Hay, directeur innovation chez PSA
Thierry Le Hay, directeur innovation chez PSA © Radio France / Hélène Chevallier

Elles sont les stars du salon ITS, le congrès mondial sur les transports qui se tient jusqu'à la fin de la semaine à Bordeaux. Ces voitures sans conducteur tracent leur route petit à petit, et vous en avez sûrement déjà croisé sans même vous en rendre compte. Depuis le mois de juin, quelques-unes d’entre elles (moins d’une demi douzaine) ont obtenu l'autorisation de rouler sur quelques routes françaises (2 000 km au total) comme le périphérique parisien, les autoroutes reliant Paris à Bordeaux, à Rennes ou à Lyon, l’A86, la N118, et quelques routes à Bordeaux…

Les mains sur le volant, attentif à la route : à première vue, rien ne distingue Frédéric Mathis des autres conducteurs. Sauf quand le directeur du programme de véhicule chez Vedecom arrive sur la zone autorisée à la conduite autonome...

Hélène Chevallier a pu faire un tour dans le prototype développé par l’institut VEDECOM, une collaboration entre industriels et chercheurs

La voiture roule ici en zone péri-urbaine, avec pas mal d’obstacles à gérer. La conduite est assez impressionnante par sa fluidité , sauf au niveau des ronds points où elle devient un peu trop prudente.

Chez PSA, la C4 autonome de Thierry Le Hay a elle déjàquelques milliers de kilomètres aux compteurs et quelques frayeurs ... Et si comme ses concurents le constructeur prévoit un lancement commercial pour 2020, ce ne sera pas en ville.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.