Le siège de TF1
Le siège de TF1 © Corinne Audouin / RF

LCI reste une chaîne payante de la TNT. Le CSA a décidé ce mardi de ne pas accorder à la chaîne d'info du groupe TF1 un passage en "clair" et gratuit. La décision est valable aussi pour les chaînes Paris Première (groupe M6) et Planète +, une filiale de Canal + .

Pour LCI, le CSA souligne dans un communiqué "que l'arrivée d'une troisième chaîne gratuite d'information en continu financée exclusivement par la publicité, pouvait déstabiliser les deux chaînes d'information déjà existantes". Les Sages laissent néanmoins la porte ouverte à un nouvel examen si les conditions du marché s'améliorent.

Olivier Schrameck, le président du CSA, a justifié la décision des membres du conseil.

Olivier Schrameck a également exprimé sa volonté de voir TF1maintenir sa chaîne d'information et les emplois qui y sont liés.

Je souhaite vraiment que le groupe TF1 accepte de maintenir cette chaine. C'est la décision du groupe TF1, il lui revient de la prendre. Une des raisons de notre décision tient au lien très fort entre le groupe TF1, qui est le plus puissant opérateur de télévision privé, et LCI.

Le président du CSA a également salué "une attitude ferme et nette des pouvoirs publics" sur cette décision. Aurélie Filippetti a en effet déclaré mercredi que le gouvernement se devait de « respecter la décision prise en toute indépendance par le CSA ». La ministre de la Culture et de la Communication a également affirmé que le président de la République avait abordé le sujet pendant le Conseil des ministres. François Hollande a rappelé « l’importance essentielle qu’il accorde au respect de l’indépendance de toutes les autorités administratives indépendantes, et en particulier du CSA ».

► ► ► ALLER PLUS LOIN | LCI joue sa survie devant le CSA

Ce refus est un coup dur pour la chaîne de Nonce Paolini. Depuis des mois, il martelait l'importance pour LCI d'être vue par le plus grand nombre de télespectateurs, devant la montée en puissance de BFM TV et I-Télé. Le haut responsable du groupe TF1 soulignait également les soucis économiques de la première chaîne tout info créée en 1994. Le passage sur la TNT gratuite était une question de survie pour LCI.

Le groupe TF1 et LCI prennent acte de cette décision. Nonce Paolini déclarait mardi en fin d'après-midi étudier "toutes les voies de recours". Sur le plateau de sa chaîne, Eric Revel, directeur général de LCI s'est montré "consterné" et "scandalisé" :

► ► ► DOCUMENT | La décision sur le site du CSA

En revanche, les deux concurrents, I-Télé et BFM TV, poussent ce mardi un ouf de soulagement.

NextradioTV se félicite de la décision du CSA de ne pas autoriser le passage des trois chaînes payantes en gratuit, parce que cela aurait profondément destabilisé le marché de la télévision et celui des chaines d'informations en particulier. Alain Weill, président de NextradioTV.

L'Association des Chaînes Indépendantes (ACI) qui regroupe de nombreuses chaînes de la TNT gratuite comme BFMTV, RMC Découverte ou NRJ12, s'est félicitée de la décision du CSA. Le président de la structure, François Morinière, a estimé que les Sages avaient reconnu "ainsi le rôle des acteurs indépendants, qui contribuent grandement à la pluralité du paysage audiovisuel".

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.