C'est le premier véritable budget de l'ère Hollande, d'une rigueur "inédite" depuis 1945 : 24 milliards de hausse d'impôts, 10 milliards d'économies dans les dépenses. Un budget "juste" pour la gauche, un "matraquage fiscal" pour la droite. Qui a raison ?

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.