le gouvernement s'apprête à défendre sa politique budgétaire
le gouvernement s'apprête à défendre sa politique budgétaire © reuters

La Sécurité sociale est décidément l'épouvantail du budget français. 14,3 milliards de déficit prévus en 2013, le fameux "trou" est loin de se résorber. Va-t-on enfin trouver les outils pour apercevoir le début d'un vague retour à l'équilibre ?

Selon un rapport annuel de l'assurance maladie, le déficit de la Sécurité sociale atteindrait 14,3 milliards d'euros contre 11,4 prévus en 2012. Pour la branche maladie, le déficit serait de 7,9 milliards d'euros contre 5,1 l'an passé.

Faire des économies

Du coup, l'assurance maladie conseille au gouvernement de réaliser 2,48 milliards d'économie pour le budget 2014 et lui donne quelques clés pour y parvenir.

D'abord, il faut baisser les prix de certains médicaments , notamment ceux du Lucentis (qui traite la dégénérescence visuelle), des statines (anti-cholestérol) et des NACO (anti-coagulants). Cette baisse entrainerait une économie de 750 millions d'euros.

Le professeur André Grimaldi était l'invité, à 18h, de Florence Paracuellos

600 autres millions peuvent être trouvés en limitant la prescription des médicaments onéreux, en développant les génériques et en restreignant les transports sanitaires ou les opérations chirurgicales inutiles.

Ecoutez Bernard Granger, chef de l'unité Psychiatrie de l'höpital Cochin, joint par Valérie Cantié

Enfin, le contrôle plus stricte des achats hospitaliers et des prescriptions dans les établissements de santé permettraient d'atteindre 370 millions d'euros d'économies.

Le gouvernement décidera en septembre, dans son projet de loi de financement de la Sécurité sociale, de nouvelles recettes pour la branche maladie avec, notamment, une réforme des retraites.

Matthieu Plane, économiste à l'OFCE revient sur le trou de la Sécu

Dérapage des finances publiques

Le déficit public de l'Etat s'élève à 72,6 milliards d'euros au 31 mai, une hausse de 3 milliards en un an.

Les recettes ont diminué et les dépenses ont augmenté : le gouvernement a déjà explosé son objectif de déficit de 61 milliards fin 2013.

Le point avec Matthieu Plane, économiste à l'OFCE



assurance maladie
assurance maladie © radio-france
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.