Pole emploi
Pole emploi © MaxPPP / Vincent Isore

La diminution du nombre de demandeurs d'emploi de catégorie A (n'ayant exercé aucune activité) a été de 1,7%, soit 60 000 chômeurs de moins. Leur nombre était fin mars de 3 531 000. Cela faisait 16 ans qu'une telle diminution n'avait pas eu lieu.

C'est la première baisse significative sur un trimestre depuis le rebond de la croissance de 2010/2011 se félicite le gouvernement. La baisse concerne même tous les âges : les jeunes, les 25/49 ans et les plus de 50 ans.

Mais quand l'on regarde dans le détail les chiffres du ministère du Travail et de Pôle emploi ce soir, le nombre de radiations saute aux yeux. Nombre de radiations pour défaut d'actualisation qui s'élève à 225 000 personnes sur les trois premiers mois de l'année. Ces personnes ont peut-etre retrouvé du travail mais les chômeurs sont également plus contrôlés et donc plus facilement radiés !

Une certitude tout de même, la conjoncture s'améliore , l'activité redémarre et la consommation tient bien la route. Des indicateurs positifs qui font espérer une croissance à un et demi pour cent cette année. Un seuil qui assure alors une baisse durable du chômage !

Quant à l'avenir, Myriam El Khomri la ministre du Travail, se veut optimiste car les déclarations d'embauches ont augmenté au premier trimeste et le Plan d'urgence pour l'emploi se déploie progressivement dit-elle ! Jusque là la tendance était plutot à la stabilisation du taux de chômage, il est désormais en train de baisser !

On ne le dit jamais assez, pour avoir une vision éclairée du chômage, c'est la tendance sur un trimestre qu'il faut regarder. Et depuis le début de l'année, le chômage a réellement baissé de prés d'un et demi pour cent, soit 50.000 chômeurs de moins.

Sur le terrain, certains élus constatent les signes d'une amélioration de la situation. Ceux de la majorité sont naturellement les plus nombreux à s'en féliciter publiquement, à l'instar de Sébastien Denaja , député socialiste de l'Hérault, interrogé par Estelle Schmitt.

Sur le terrain, on a des petits chefs d'entreprises qui nous disent : le carnet de commandes se remplit...

Dans l'hypothèse d'une poursuite de la baisse au rythme du mois de mars, le nombre de chômeurs pourrait être plus bas à la fin du quinquennat qu'à l'arrivée de François Hollande à l'Elysée.

Courbe du chomage
Courbe du chomage © Visactu / Visactu

En région, la situation est contrastée. C'est en Pays de la Loire que le chômage a le plus diminué, en Auvergne Rhône Alpes qu'il a le plus augmenté.

INFOGRAPHIE : Le chômage en régions
INFOGRAPHIE : Le chômage en régions © Radio France / Visactu
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.