Le chômage bat un record historique au mois de mars
Le chômage bat un record historique au mois de mars © MaxPPP

Les chiffres du mois de mai sont très mauvais : Pôle Emploi a compté 16 200 chômeurs de plus de catégorie A. Le gouvernement évoque une procédure inhabituelle de relance des chômeurs, qui rend les chiffres non "interprétables."

Le chômage augmente dans toutes les catégories, les chômeurs de longue durée, les hommes comme les femmes mais c'est un peu plus flagrant chez les jeunes de moins de 25 ans et les seniors. Si l'on inclut ceux qui ont une petite activité, le nombre total des demandeurs d'emploi fait un bond de près de 70 000 . Alors que la reprise s'amorce, le gouvernement se défend de ces mauvais chiffres en invoquant une procédure inhabituelle de relance des chômeurs.

Avec les ponts du mois de mai, un certain nombre de chômeurs a oublié d'actualiser son statut . 40 000 de plus que d'habitude. Pôle emploi s'en est aperçu et a envoyé un puis deux SMS de relance. Sans grand effet, jusqu'au jour fatidique de la clôture. Les retardataires se sont alors massivement inscrits, ce qui a conduit à inverser brutalement la tendance vers le haut, explique Pôle Emploi. Sans ces relances, la hausse aurait été deux fois moindre confirme la DARES. Reste que cela illustre aussi le découragement de nombreux chômeurs en fin de droit qui sortent des statistiques de l'emploi, l'INSEE s'en inquiète : le chômage pourrait baisser, si le découragement des chômeurs seniors perdure.

Augmentation du chômage en mai
Augmentation du chômage en mai © Radio France
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.