le g20 exclut toute dévaluation compétitive
le g20 exclut toute dévaluation compétitive © reuters

MOSCOU (Reuters) - Le communiqué final du G20 confirme samedi l'engagement à ne pas pratiquer de dévaluation compétitive qui figurait dans le projet de texte rédigé à l'issue des négociations des ministres des Finances vendredi soir à Moscou.

Cet engagement du G7 ne devait initialement pas figurer dans le communiqué du G20.

Les membres du Groupe laissent en revanche la porte ouverte à une dévaluation qui résulterait d'une politique de relance, comme c'est le cas au Japon. Face aux critiques suscitées par la chute du yen, ils s'engagent à "essayer de minimiser les effets collatéraux des politiques d'assouplissement monétaire sur les autres pays".

Le G20 n'est en revanche pas parvenu à un accord sur la dette. Le communiqué promet comme prévu une "consolidation budgétaire crédible à moyen terme", tout en autorisant ses membres à adapter le rythme de cette dernière en fonction de la "conjoncture économique à court terme".

Bureau de Moscou, Tangi Salaün pour le service français

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.