Les consommateurs chinois ont salué le retour des fromages français sur les étals, dont l’importation avait été suspendue par les autorités sanitaires chinoises.

La suspension de l'importation de fromages français avait engendré une rupture de stock en Chine, tant la demande est forte.
La suspension de l'importation de fromages français avait engendré une rupture de stock en Chine, tant la demande est forte. © AFP / GREG BAKER

Au début de l’été, les douanes chinoises s’inquiétaient du nombre de bactéries contenues dans les fromages français. Il a fallu plusieurs réunions entre les autorités sanitaires et la délégation européenne en Chine, pour prouver que les bactéries présentent dans les fromages n’ont aucun impact sur la santé des consommateurs. 

Rupture de stock

Le fromage français est désormais de retour et cela ne peut que ravir les restaurateurs français présents en Chine, comme le chef Christophe Rovan. Il voit revenir toutes les sortes de fromages dans son restaurant, alors que ces derniers étaient tous en rupture de stock. 

De plus, la clientèle chinoise devient beaucoup plus friande à l’égard des fromages légers comme le Comté ou le Brie. Le centre national interprofessionnels économie laitière (CNIEL), rappelait qu’en 2016, les fromages qui s’exportaient le plus dans le monde étaient les fromages frais et blancs pour près de 230 millions de tonnes.

419 millions de dollars de fromages importés

La consommation  des produits laitiers en Chine augmente. Cependant, cela n’en fait pas le premier pays importateur de fromages français.

En effet, d’après le CNIEL, l’Allemagne importe 139 millions de tonnes de fromages français. Au total, c’est d'ailleurs dans l’Union européenne que l’on en importe le plus : les échanges représentent près de 557 millions de tonnes.

Les importations de fromages en Chine représentent tout de même un chiffre d'affaires conséquent, avec 419 millions de dollars en 2016. Soit 76 milles tonnes de fromages importés. 

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.