Manifestation de fonctionnaires
Manifestation de fonctionnaires © MaxPPP/Christophe Agostinis

Les fonctionnaires seront dans la rue, ce jeudi, pour exprimer leur colère, en matière de salaires et de réductions d'effectifs.

Une journée d'action dont François Hollande se serait sans doute bien passé. Les fonctionnaires, traditionnellement favorables à la gauche, défileront pourtant ce jeudi, deux ans après la présidentielle, pour exprimer leur ras-le-bol.

Sept syndicats : CFDT, CFTC, CGT, FA-FP, FSU, Solidaires et Unsa, ont lancé un appel commun aux cinq millions de fonctionnaires à cesser le travail. FO a lancé un appel de son coté.

Une grande manifestation est prévue à 14h00 à Paris, à partir de la place Denfert-Rochereau. Plus de cent rassemblements et manifestations sont prévus dans 85 départements.

Les syndicats dénoncent unanimement le gel du point d'indice

Le premier ministre l'a confirmé à la mi-avril : le point d'indice qui sert de base pour calculer le salaire des fonctionnaires, sera gelé pendant encore durant trois ans. Economies budgétaires oblige, relever de 1% le point d'indice, coûte en effet prés de deux milliards d'euros.

Jean-Claude Mailly est le secrétaire général de FO :

Le point d'indice, le gouvernement veut le geler encore trois ans et ça non, ça ne passe pas !

Inacceptable, répondent les fonctionnaires, qui estiment avoir déjà donné, puisque leur point d'indice, pour des raisons budgétaires là encore, est gelé depuis 2010. Quatre ans qu'ils sont au régime sec. Le seul geste consenti par le gouvernement, c'est d'épargner les catégories C, et le bas des catégories B, c'est-à-dire les agents les moins bien payés.

Dans les cortèges ce jeudi, on entendra surtout des fonctionnaires se plaindre d'avoir perdu beaucoup de pouvoir d'achat. A l'image de Jean-Pierre, cadre de catégorie B dans la fonction publique d'Etat

Comme tout est gelé, mon salaire est resté à l’indice que j’avais, mais les prélèvements font diminuer le revenu : la CSG, le prélèvement retraite et petit à petit le salaire baisse. Je l’ai vu sur ma déclaration d’impôt. Par rapport à l’an dernier le montant imposable est plus faible : 120 euros à peu près. C’est de plus en plus difficile. Je gagne 2260 euros avec 40 ans d’ancienneté

Le pouvoir d'achat des fonctionnaires a-t-il vraiment fondu ?

A partir du moment où le point d'indice ne bouge pas, les salaires stagnent. Pendant ce temps, les prix augmentent, c'est l'inflation. Mathématiquement le pouvoir d'achat diminue.

Depuis quatre ans, l'inflation n'a pas été très élevée, l'impact du gel a donc été limité. En revanche, l'INSEE a fait des calculs sur une période plus longue : de 2000 à 2014. Et là, on constate qu'en 14 ans, les prix ont évolué bien plus vite que le salaire des fonctionnaires.Vous ajoutez à cela certains prélèvements qui se sont ajoutés - la cotisation retraite notamment qui a augmenté -.

D'après l'INSEE, les fonctionnaires ont bel et bien connu une baisse de leur salaire net moyen ces dernières années, une baisse comprise en 0,4 et 0,8% par an en 2011 et 2012 . Tout cela n'est évidemment pas uniforme dans toute la fonction publique. On est mieux payé, par exemple, dans la fonction publique d'Etat que dans la territoriale, car les agents y sont plus diplômés.

Depuis 2008, une prime baptisée "garantie individuelle de pouvoir d'achat" a été créée pour corriger les chutes de pouvoir d'achat. C'est déjà ça, mais cela ne permet qu'une correction partielle.

grève des fonctionnaires
grève des fonctionnaires © ide
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.