1 min

P Doux

Doux, ex-leader européen de la volaille, s'est résigné à être vendu après l'échec d'un plan de redressement dugroupe familial basé à Châteaulin (Finistère) dont la survie est cruciale pour préserver les milliers d'emplois de la filière. Philippe Lefebvre

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.