La société Eurasia s'apprête à racheter près de 80.000 m² d'entrepôts dans les quartiers sud de la ville portuaire. Objectif : créer une vaste plateforme d'import-export avec la Chine.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.