le malus automobile sera élevé à 8.000 euros en 2014, selon les echos
le malus automobile sera élevé à 8.000 euros en 2014, selon les echos © reuters

Le marché automobile français a poursuivi sa progression au mois d'avril, mais celle-ci s'est ralentie. La hausse des immatriculations de voitures neuves s'établit à 2,3%, ce qui porte la progression à 5,6% sur le premier trimestre.

Dans sa livraison mensuelle, le Comité des constructeurs français d'automobiles indique que 170 768 voitures ont été immatriculées le mois dernier, portant le total pour le premier quadrimestre à 648 087, en hausse de 5,6% par rapport à la même période de 2014.

Chez les constructeurs français, Renault (+3%) et PSA (+3,6%) sont au coude à coude sur ces quatre premiers mois.

Le constructeur au losange profite à plein du succès de sa nouvelle Clio, en tête des ventes, alors que sa marque à bas coût Dacia recule de 9,8%.

Quant aux étrangers, ils progressent en moyenne plus que les groupes hexagonaux. Fiat, Ford, Toyota et Nissan (le partenaire de Renault) progressent de plus de 9%, avec un pic pour Ford (+14,1%).

Les spécialiste allemands du lux Mercedes et BMW vont toujours bien, avec des hausses de plus de 20%. Le diesel décroche. Au premier trimestre 2015, cette motorisation ne représentait plus de 58,9% des immatriculations contre 64% pour toute l'année 2014.

Enfin les voitures à moteur électrique progressent en bénéficiant des nouvelles aides gouvernementales : en 4 mois, 4 629 ont été immatriculées (0,71% du marché). Sur toute l'année 2014, 10 560 voitures électriques avaient été vendues.

Immatriculations en France
Immatriculations en France © Radio France / idé
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.