Selon l’Insee, les seuls ménages dont le nombre augmente sont constitués de 1 ou 2 personnes. Signe que l’on divorce davantage et que l’on fait moins d’enfants, notamment.

Les familles monoparentales avec un enfant constituent 16 % des ménages.
Les familles monoparentales avec un enfant constituent 16 % des ménages. © AFP / LOIC VENANCE

Des ménages de plus en plus nombreux

Entre 1999 et 2013, le nombre de ménages a augmenté de 17,2 %, passant de 24 332 000 à 28 517 000. Une évolution qui tient pour moitié à l’augmentation de la population française dans l’intervalle – près de 9 % – mais certainement aussi à d’autres facteurs, estime l’Insee : vieillissement de la population, hausse du nombre de séparations, raréfication des familles nombreuses…

Des ménages de plus en plus petits

Le ménage français (au sens du recensement, est constitué par l’ensemble des occupants d’une résidence principale, qu’ils aient ou non des liens de parenté) comporte toujours moins d’occupants : en moyenne 2,2 personnes en 2013, contre 2,4 en 1999. Désormais, les ménages constitués d’une personnes représentent plus du tiers des 28 millions d’unités, et les ménages à deux pèsent presque autant. Soit une progression d’une dizaine de points depuis les années 1960.

Dis-moi combien vous êtes, je te dirai qui tu es

En 2013, 10 millions de personnes vivent seules en France, soit 15 % de la population. En 1990, cela ne concernait que 1 Français sur 10. Dans cette catégorie, les personnes âgées sont surreprésentés : 38 % des 75 ans et plus vivent seuls, très majoritairement des femmes (dont l’espérance de vie est plus élevée et qui se remettent plus rarement en couple, note l’Insee).

Un ménage à deux personnes (18,7 millions d’habitants en France), c’est toujours principalement un couple sans enfant (78 %). Les familles monoparentales avec un enfant constituent 16 % des ménages, le solde concernant essentiellement les colocataires.

Enfin, 4 ménages de trois personnes ou plus sur 5 sont des foyers constitués d’un couple avec enfants. Les familles monoparentales ne sont pas légion dans cette catégorie : à peine 1 sur 10.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.