le pape françois critique les rémunérations très élevées
le pape françois critique les rémunérations très élevées © reuters
CITE DU VATICAN (Reuters) - Dans le premier message pour la paix de son pontificat, François a critiqué jeudi les rémunérations très élevées, qu'il a présenté comme le symptôme d'une économie basée sur l'appât du gain et les inégalités. Intitulé "La Fraternité, fondement et route pour la paix", le message rédigé en vue de la Journée mondiale de la paix, célébrée par l'Eglise le 1er janvier, constitue en partie un appel au partage de la richesse et à la diminution de l'écart entre riches et pauvres. "Les graves crises financières et économiques contemporaines (...) ont poussé de nombreuses personnes à rechercher la satisfaction, le bonheur et la sécurité dans la consommation et dans le gain, au-delà de toute logique d'une saine économie", dit François. "La succession des crises économiques doit conduire à d'opportunes nouvelles réflexions sur les modèles de développement économique, et à un changement dans les modes de vie", ajoute-t-il. Depuis son élection en mars à la succession de Benoît XVI, François, nommé cette semaine personnalité de l'année 2013 par le magazine américain Time, a régulièrement souligné l'importance de la frugalité comme idéal, en particulier pour l'Église. Philip Pullella; Julien Dury pour le service français, édité par Pascal Liétout
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.