Logo Renault
Logo Renault © Radio France
Exclu
Exclu © Radio France

Petite victoire pour les représentants syndicaux des Fonderies du Poitou alu à Ingrandes dans la Vienne et un espoir pour les quelques 450 salariés du sous-traitant automobile en redressement judiciaire.

Le constructeur Renault vient, selon le ministère du Travail, de s'engager à commander 800 000 joints de culasses contre 600 000 prévues cette année.

Une décision prise apparemment au terme d'une réunion houleuse entre les services de Xavier Bertrand et le DG de Renault Carlos Tavares, une "passe d'armes" selon nos informations.

Les syndicats espèrent mieux : un million de joints de culasses commandés et l'intégration au constructeur Renault. Mais l'engagement du donneur d'ordres ne va pas jusque là.

En tous cas cette commande augmentée suscite l'intérêt d'un nouveau repreneur, Saint-Jean-Industries. Il doit prendre contact avec l'administratrice judiciaire pour déposer sans doute un dossier avant la date limite du 11 avril.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.