Le groupe Doux pourrait être placé dans les prochains jours en redressement judiciaire. Cette entreprise familiale détenue à 80% par la famille Doux accumule près de 450 millions d'euros de dette. Ses fournisseurs doivent supporter le choc. Philippe Lefebvre.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.