Angus Deaton
Angus Deaton © MaxPPP

Le prix Nobel d'économie récompense le Britannique Angus Deaton, 69 ans, pour ses travaux sur la consommation, la pauvreté et le bien-être. Angus Deaton est professeur à l'Université de Princeton (USA).

Angus Deaton a notamment établi le "paradoxe de Deaton" qui stipule que la consommation varie lentement en dépit d'une chute brutale des revenus. Angus Deaton s'est en effet posé trois questions principales : comment les consommateurs répartissent leurs dépenses? Combien dans une société est consommé et épargné? Comment mesurer le bien-être individuel? Ces questions l'ont poussé à une analyse de "problèmes comme la relation entre le revenu et la quantité de calories consommées, et l'ampleur de la discrimination entre les sexes au sein de la famille".

"Pour établir une politique économique qui privilégie le bien-être et réduise la pauvreté, nous devons d'abord comprendre les choix de consommation des individus. Plus que tout autre, Angus Deaton a développé cette compréhension" a commenté l'académie.

Angus Deaton succède au Français Jean Tirole, nobellisé en 2014 pour son "analyse de la puissance de marché et de la régulation", universitaire toulousain partisan d'une refonte du code du travail controversé à gauche. Le prix est doté d'environ 860.000 euros.

►►► ALLER PLUS LOIN | Le site d'Angus Deaton à l'Université de Princeton (en anglais)

Fin de la saison des Nobel

Le prix Nobel d'économie clôt la saison des Nobel. La semaine dernière, cinq prix ont été décernés par l'Académie Royale de Suède à Stokholm :

  • Le prix Nobel de la paix a été décerné au quartet du dialogue national tunisien;

  • Le prix Nobel de médecine a été attribué à William Campbell, né en Irlande, au Japonais Satoshi Omura et à la Chinoise Tu Youyou, découvreurs de traitements contre les infections parasitaires et le paludisme;

- Le prix Nobel de physique est allé au Japonais Takaaki Kajita et à l'Américain Arthur McDonald pour leurs découvertes sur le neutrino, une particule cosmique fondamentale pour notre connaissance de l'univers et de sa création;

- Le prix Nobel de chimie a été décerné au Suédois Tomas Lindahl, à l'Américain Paul Modrich et à un Turco-Américain, Aziz Sancar, pour leurs travaux sur la réparation d'un ADN dégradé servant à la recherche sur le cancer;

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.