Vous voulez vous reconvertir ? Mieux vous former ? En 2019, le gouvernement, vous le promet, ce sera plus simple, grâce au nouveau compte personnel de formation qui entre en vigueur ce 1er janvier. Le compte personnel de formation sera désormais alimenté en euros et non plus en heures. Va-t-on y gagner ou pas ?

Les heures de formation à 15€ est-ce que ça sera suffisant ?
Les heures de formation à 15€ est-ce que ça sera suffisant ? © Getty / Zero Creatives

L'exécutif veut faciliter les démarches, vous rendre l'accès à la formation moins compliquée, mais les syndicats craignent au bout du compte que vous soyez les dindons de la farce.

Tout actif a droit tout au long de la vie à parfaire ses connaissances dans son domaine, ou bien, par exemple, prendre des cours d'anglais. Dans ce cas précis, 20 heures de formation, cumulées en travaillant, c'était l'assurance, jusqu'ici, d'autant d'heures de cours. Mais ça, c'était avant. 

Dans le nouveau système, chaque heure sera monétisée, autour de 15 euros

Le salarié y gagnera en lisibilité, assure le gouvernement. Michel Beaugas de Force Ouvrière, estime au contraire, que beaucoup seront perdants : "C'est une baisse des droits des salariés. Une heure de formation c'est entre 35 et 40 euro. Là ça a été valorisé par le gouvernement à 15 euros. On voit bien qu'il manque une bonne vingtaine d'euros. Ça veut dire qu'à terme, le salarié devra payer sa formation de sa poche pour partie."

Rendre les Français autonomes dans leur choix de formation, c'est l'ambition du gouvernement qui veut ajouter de la modernité avec le lancement à l'automne d'une application dédiée où chacun pourra cliquer sur la formation qui l'attire. Là aussi, attention au porte-monnaie dit Michel Beaugas. "L'idée c'est que vous achetiez votre formation sur l'application comme on peut faire ses achats au supermarché, c'est le consumérisme et là on verra des grands groupes apparaître et les prix des formations augmenteront."

Des syndicats d'autant plus inquiets que le nouveau compte personnel de formation ne pourra être crédité de plus de 800 euros par an dans le meilleur des cas... (800 pour les non qualifiés, 500 en général). Les plafonds, de ce point de vue, seront très vite atteints. 

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.