Le président de la République a réagi ce matin à l'accord entre le PS et Europe écologie - les Verts, qui prévoit une réduction de la part du nucléaire dans la production électrique. Nicolas Sarkozy y voit un crime contre l'industrie française.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.