Le paiement sans contact peut être utilisé pour un montant de 20 euros maximum.
Le paiement sans contact peut être utilisé pour un montant de 20 euros maximum. © PhotoPQR/Ouest France

Plus besoin de taper son code pour des montants de 20 euros maximum. Pratique ! Mais le paiement sans contact est-il vraiment sans danger ? Pour la première fois, la Banque de France s'y est intéressée. C'est lorsque l'on paye à distance que le risque est le plus fort : payer par téléphone, par courrier et surtout en ligne nous expose davantage aux fraudes, rappelle la Banque de France. Le paiement sans contact a, lui, une particularité : vous réglez vos courses chez un commerçant sans faire votre code en approchant votre carte à moins de 10 cm du terminal de paiement, et le tour est joué ! Vous pouvez payer ainsi jusqu'à 20 euros, mais pas plus de trois à quatre fois par jour.

► ► ► ALLER PLUS LOIN | Le Zoom de la rédaction : l'explosion du paiement sans contact

La Banque de France n'y voit rien à redire et affirme qu'aucune faille n'est exploitable par les fraudeurs. Pourtant, Gildas Avoine, professeur en sécurité informatique à l'Institut national des sciences appliquées de Rennes, n'est pas convaincu :

Une attaque est possible : celle dite "par relais". Un pirate se met à proximité de sa victime, par exemple avec un téléphone, chez un marchand complice. Il va pouvoir ainsi relayer la communication entre la carte et le terminal de paiement. Il faut que le pirate soit vraiment à proximité de la victime, à seulement quelques centimètres. Aujourd'hui, j'estime que le risque, même s'il est faible, est trop important par rapport aux bénéfices de posséder une carte sans contact.

Le taux de fraude sans contact ou avec contact est le même selon la Banque de France qui rappelle toutefois qu'il est toujours possible de demander à sa banque de désactiver le "sans contact ".

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.