A l'occasion du Mondial de l'automobile, les dirigeants des principaux groupes européens ont eu l'occasion d'exprimer leurs inquiétude. Le patron de Fiat, Sergio Marchione estime indispensable un plan européen de réduction des capacités industrielles.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.