la décision sur l'écotaxe sera annoncée la semaine prochaine
la décision sur l'écotaxe sera annoncée la semaine prochaine © reuters

Matignon l'a annoncé ce dimanche : l'écotaxe sera remplacée au 1er janvier 2015 par un "péage de transit poids lourds" concernant les camions de plus de 3,5 tonnes roulant sur 4.000 km de routes à fort trafic, au lieu de 15.000 km dans l'ancien système. De quoi calmer la fronde des bonnets rouges ?

Les services du Premier ministre ont donc confirmé les informations du quotidien Ouest-France. Exit l'écotaxe, voici le "péage de transit poids-lourds". Avec des objectifs évalués à la baisse : 4.000 km de routes concernés, contre 15.000 km auparavant. Ainsi, dans l'Ouest, où la fronde des bonnets rouges avait conduit le gouvernement à suspendre l'écotaxe à l'automne dernier, seul l'axe Saint-Lô/Nantes via Rennes sera taxé.

Thierry Merret, l'un des porte-parole des bonnets rouges, et président de la FDSEA du Finistère, n'est pas convaincu :

Ce sont des avancées, mais je crois que la copie est encore à revoir. Il faut trouver d'autres moyens. Ce n'est pas une véritable remise à plat.

Le nouveau dispositif retient les axes de grand transit enregistrant un trafic "supérieur à 2.500 poids lourds par jour", épargnant les trajets courts et la Bretagne à l'ouest de Rennes. "Cela correspond aux grands itinéraires traversant le pays sans péage et à des axes parallèles aux autoroutes payantes comme la RN4 entre Paris et l'Est de la France et la RN10 entre Bordeaux et Poitiers", précise une source au ministère de l'écologie, citée par Ouest-France.

Le coprésident du groupe écologiste à l'Assemblée, François de Rugy, critique "une taxe au rabais" :

Si on va vers une taxe poids lourds réduite à peau de chagrin, c'est la recette qui va être réduite à peau de chagrin.

►►► LIRE | Le mois dernier, la mission d'information sur l'écotaxe de l'Assemblée plaidait pour l'instauration d'une "éco-redevance"

Trois mois de rodage en 2015

Les véhicules et le matériel agricoles ainsi que les véhicules dédiés à la collecte du lait sont exonérés du péage. Trois mois de rodage technique sont prévus avant l'entrée en vigueur du nouveau dispositif, prévu le 1er janvier 2015.

►►►ALLER PLUS LOIN | Portiques écotaxe : vers un "scandale d'État" ?

La ministre de l'Écologie, Ségolène Royal, avait annoncé mercredi que le gouvernement rendrait "la semaine prochaine" sa décision concernant l'écotaxe poids lourds.

L'État pourrait entrer au capital d'Écomouv

En marge d'un déplacement à Trèbes (Aube), le Premier ministre Manuel Valls a évoqué la possibilité pour l'État d'entrer au capital d'Écomouv, la société en charge de la collecte de l'écotaxe, "afin d'assurer un meilleur contrôle".

"Pour la mise en oeuvre du péage de transit, il sera fait appel à la société Ecomouv dont l'infrastructure technique et opérationnelle existe déjà, et qui fera l'objet d'avenants au contrat", a expliqué Manuel Valls.

L'écotaxe se transforme en "péage de transit poids lourds"
L'écotaxe se transforme en "péage de transit poids lourds" © Idé
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.