[scald=60209:sdl_editor_representation]par Dan Levine et Noel Randewich

OAKLAND, Californie (Reuters) - Un millier de manifestants sont descendus mercredi dans les rues d'Oakland, dans le nord de la Californie, appelant à la grève générale contre les inégalités économiques et les violences policières.

En dépit des appels lancés par les organisateurs du mouvement "Occupy Oakland", les commerces de la ville sont pour la plupart restés ouverts et les employés se sont rendus au travail comme à l'accoutumée.

"Beaucoup de petits commerces sont fermés en réalité", a assuré l'une des organisatrices, Cat Brooks.

Les manifestants ont réussi à empêcher toute activité dans le port californien, l'un des plus gros ports de containers du pays, a dit une source portuaire.

Les manifestants sont montés sur des porte-containers et ont escaladé des échafaudages à l'entrée du port tandis qu'un groupe jouait la chanson de Led Zeppelin "Whole lotta love".

Les syndicats locaux, bien que sympathisants de leurs revendications, ont fait savoir qu'ils n'avaient pas l'autorisation de déclarer une grève officielle.

Les responsables municipaux ont annoncé que les administrations et les écoles étaient normalement ouvertes.

Le mouvement d'Oakland, affilié de loin au regroupement "Occupy Wall Street" de New York, a été galvanisé la semaine dernière après des heurts avec la police.

Lors de ces affrontements, Scott Olsen, un ancien marine âgé de 24 ans, avait été grièvement blessé. L'état de santé de ce vétéran de la guerre d'Irak, où il a été envoyé à deux reprises entre 2006 et 2010, s'est depuis amélioré.

Les manifestants affirment qu'une grenade lacrymogène tirée par la police l'a heurté à la tête, lui causant une fracture du crâne. Le chef par intérim de la police d'Oakland, Howard Jordan, a ouvert une enquête sur les faits.

"Nous sommes ici pour défendre Scott Olsen et honorer la mémoire d'Oscar Grant", a déclaré mercredi devant la foule la militante Angela Davis, figure emblématique des mouvements de contestation des années 1960 et 1970.

Oscar Grant avait été tué le jour de l'an 2009 à l'âge de 22 ans sur un quai de gare d'Oakland par un policier qui a par la suite expliqué avoir confondu son pistolet avec son taser lors d'une échauffourée.

Plusieurs centaines de personnes ont manifesté à Los Angeles et Seattle en solidarité avec les "indignés" d'Oakland.

En début de journée, cinq personnes ont été interpellées à Seattle après s'être enchaînés dans une agence de la banque Chase.

Gregory Schwartz et Clément Guillou pour le service français

Mots-clés :

Derniers articles

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.