Au 1er janvier 2021, il n'y aura plus aucun timbre en dessous d'un euro en France : jeudi, la Poste a annoncé une hausse des prix d'une moyenne de 4,7% l'année prochaine. Le timbre vert passera notamment de 97 centimes à 1,08 euro. Comparé aux autres pays d'Europe, la France fait partie des pays les plus chers.

Pour la première fois, tous les timbres coûteront plus d'un euro
Pour la première fois, tous les timbres coûteront plus d'un euro © AFP / Ugo Padovani / Hans Lucas / Hans Lucas

La Poste a levé le voile, jeudi, sur ses nouveaux tarifs, qui entreront en vigueur au 1er janvier 2021. En moyenne, les tarifs du courrier augmenteront de 4,7% en moyenne. Mais la nouveauté, c'est qu'à compter de l'année prochaine, plus aucun timbre ne coûtera moins d'un euro : si le timbre rouge (lettre prioritaire) passe de 1,16 à 1,28€, le timbre vert (pli distribué en 48 heures), qui était encore à 97 centimes, passe à 1,08€. Quant à l'écopli (distribution en quatre jours), il passe de 95 centimes à 1,06€. 

Selon la Poste, cette hausse des prix "permet d'assurer la pérennité du service universel" dans un "contexte d'accélération de la baisse des volumes du courrier". La baisse du volume de courrier est plus importante que la hausse des prix : ainsi, le budget moyen consacré par les Français aux envois postaux en 2020 devrait être de 39 euros, et de seulement 37 euros en 2021.

Le timbre français, huitième plus cher en Europe

Quelle est la situation ailleurs en Europe ? Chaque année, la Deutsche Post, équivalent allemand de la Poste, publie un rapport sur le prix du courrier en Europe. En 2020, le rapport donne un prix moyen de la lettre standard (l'équivalent du timbre rouge) à 1,12€ dans l'Union européenne ( le Royaume-Uni), un prix moyen en hausse de 15 centimes par rapport à l'an dernier. La France arrive en huitième position, mais le "top 3" est loin devant : au Danemark, envoyer une lettre classique coûte 3,88€, contre 3,10€ en Finlande et 2,80€ en Italie. À l'autre bout du classement, seuls trois pays ont un timbre à moins de 50 centimes : la Slovénie (48cts), Chypre (41cts) et Malte (30cts).

Le rapport donne aussi, parmi les chiffres, l'évolution du prix sur dix ans : en tenant compte de l'inflation, l'augmentation moyenne est de 73% entre 2010 et 2019. Là encore, le trio de tête est constitué de l'Italie, de la Finlande et du Danemark, qui ont vu leurs prix augmenter respectivement de 315,3%, 260,6% et 228%. 

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.