Le recours au referendum prôné dans son intervention télévisée par le candidat Nicolas Sarkozy ne fait pas l'unanimité chez les partenaires sociaux. Syndicats et patronat sont inquiets.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.