la date d'entrée en vigueur de l'écotaxe maintenue
la date d'entrée en vigueur de l'écotaxe maintenue © reuters

Jean-Marc Ayrault a réuni ses conseillers pour étudier les propositions du ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll pour limiter l'impact de l'écotaxe sur les filières agroalimentaires. Les élus bretons et les ministres concernés se réunissent mardi.

Les manifestants ont lancé des oeufs et des feux de détresse sur les gendarmes mobiles qui ont répliqué par des tirs de grenades lacrymogènes et de flash-ball. Trois manifestants ont été blessés lors des affrontements entre manifestants et forces de l'ordre, qui se sont poursuivis pendant une partie de la nuit.

La mise en place de l'écotaxe intervient au mauvais moment en Bretagne, dans un contexte de crise économique qui met à mal le secteur agroalimentaire. Près de 75% des Bretons s'y disent opposés, selon un sondage Ifop pour Dimanche Ouest-France, publié samedi.

Pour Etienne Gache qui est Breton et historien, on assiste à la coalition de toutes les colères d'une région, il le dit à Etienne Monin :

Vous allez trouver dans ce genre de manifestations des étudiants, des ouvriers, des responsables économiques.

Le gouvernement a une faible marge de manoeuvre

Le gouvernement doit proposer des aménagements pour tenter de désamorcer les tensions sur l'écotaxe, une mesure censée entrer en vigueur au 1er janvier 2014. Stéphane Le Foll, le ministre de l'Agriculture, a indiqué dimanche qu'il remettrait des propositions au Premier ministre dans un souci "d'attention maximum" à une société française "dont il faut garder l'unité".

Prié de dire si le gouvernement pourrait aller au-delà de l'abattement de 50% déjà prévu pour la Bretagne, il a répondu que c'était une "piste de réflexion".

En début de semaine, le gouvernement a annoncé que le caractère excentré de la Bretagne serait pris en compte, avec un abattement de 50% sur le taux kilométrique et l'exclusion du réseau taxable du principal axe routier entre l'est et l'ouest de la région, la RN 164.

La décision du gouvernement devrait être connue lundi ou mardi, les précisions de Carine Bécard

C'est sous sa mandature que l'écotaxe a été approuvée. Interrogé par Angélique Bouin, l'ancien ministre de l'Agriculture Bruno Lemaire a changé d'avis sur l'écotaxe.

Pour tout vous dire, je n'avais jamais vraiment trouvée bonne cette idée.

L'Eurodéputé José Bové demande au gouvernement de ne pas céder, il demande aux responsables de la FNSEA de penser un financement plus intelligent, un financement qui passe selon lui par la mise en place de l'écotaxe. Il est interrogé par Claire Servajean.

L'écotaxe permettrait de remettre de l'argent pour un financement plus intelligent.

ID Ecotaxe comment
ID Ecotaxe comment © radio-france
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.