Le télétravail contractuel est en hausse de 50 %, selon une enquête réalisée par le Comptoir de la nouvelle entreprise. Ce baromètre porte sur 1604 salariés dont 581 managers du secteur privé dans les entreprises d'au moins 10 salariés.

Seuls 6 télétravailleurs sur 10 disposent d'un lieu dédié pour travailler à leur domicile.
Seuls 6 télétravailleurs sur 10 disposent d'un lieu dédié pour travailler à leur domicile. © AFP / MARCEL MOCHET

Même s'il reste encore modeste, le télétravail contractuel est en hausse de 50% : en 2018, on passe de 6 à 9% entre 2017 et 2018. Cette hausse ne concerne que les entreprises ayant mis en place des contrats prévoyant la possibilité de travailler à distance.

Au total, le télétravail concerne désormais 30% des salariés du privé en France. Un changement sans doute lié aux assouplissements permis en 2017 par les ordonnances Macron.

Dans cette étude, dirigeants et salariés semblent saluer ensemble les bienfaits de ce dispositif. Ils évoquent plus d'autonomie, de responsabilisation, plus d'engagement et dans le même temps un meilleur équilibre entre vie de famille et vie professionnelle. 

Quand à l'intérêt pour l'entreprise de ce nouveau type de travail, 79% des dirigeants et 89% des salariés estiment que le télétravail permet une plus grande efficacité. Par ailleurs un manager sur deux considère que le télétravail permet de lutter efficacement contre l'absentéisme. 

Pour les managers, cette méthode de travail est positive à 83% (même si 18% d'entre eux rencontrent des difficultés à la mettre en place). 

Portrait-robot du télétravailleur

Plus de 50 % d'entre eux sont des cadres et 49% travaillent dans des entreprises de plus de 1000 salariés. Les télétravailleurs travaillent plutôt dans le secteur des services et du conseils (49 %) et sont Franciliens pour 34% d’entre eux. Il sont parents (57%) ou ont une personne dépendante à domicile (26%), et 45% d'entre eux ont entre 35 et 49 ans. C'est avant tout chez eux que les salariés préfèrent télétravailler (à 92 %).

Les salariés interrogés disent globalement parvenir, avec le télétravail, à un meilleur équilibre entre vie professionnelle et personnelle (à 85%). Même si 60% d'entre eux reconnaissent qu'il peut aussi générer des difficultés pour séparer vie de famille et vie professionnelle.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.