des agriculteurs contre les nouvelles règles de la pac
des agriculteurs contre les nouvelles règles de la pac © reuters

Jusqu’à présent, les exploitants agricoles bénéficiaient d'une couverture uniquement en cas d'accident du travail ou de maladie professionnelle. Depuis le 1er janvier, ils sont également couverts en cas de maladie ou d'accident de la vie privée.

Cette mesure concerne près de 500.000 exploitants selon la Mutualité sociale agricole (l'équivalent de l'assurance maladie des agriculteurs).

Il s'agit d'une véritable avancée sociale, qui a toutefois des limites, car le remplaçant coûte bien plus cher que l'indemnité versée à l'agriculteur malade.

L'indemnité journalière maladie est de 20 euros du premier au 28e jour, puis de 27 euros à compter du 29e jour.

Les explications de Damien Guillard

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.