Un aspirateur
Un aspirateur © © Constantinos - Fotolia.com / © Constantinos - Fotolia.com

Elles existent déjà sur les lave-linge, les lave-vaisselle et autres réfrigérateurs... elles apparaissent désormais sur les aspirateurs. À compter d'aujourd'hui, l'étiquette énergie devient obligatoire pour les aspirateurs.

Les aspirateurs dont la puissance est supérieure à 1600 watts sont interdits à la vente. L'étiquette énergie va achever d'assainir le marché comme elle l'a fait pour les lave-linge par exemple. Elle classe le niveau de consommation des appareils de A très économe à G énergivore. Il s'agit d'orienter les consommateurs vers les aspirateurs les plus économes. Elle informe également sur le bruit . Sur la capacité de l'aspirateur à dépoussiérer selon le type de sol, moquette ou sol nu . Ce n'est pas tout : Valérie Paumier est membre du GIFAM, la fédération des fabricants d'électro ménager.

Une dernière information concerne la qualité de rejet d'émission de poussières une fois aspiré c'est-à-dire quelle est la part de la poussière qui va être rejetée par l'aspirateur, une fois aspirée. Ca permettra au consommateur notamment allergique, de faire un choix sur cette capacité de l'aspirateur à maintenir la poussière à l'intérieur.

L'étiquette incite les fabricants à innover pour réduire la consommation des appareils. Le consommateur lui verra sa facture d'électricité baisser de 14 euros par an. Ce n'est pas grand chose mais collectivement, l'Europe qui compte 20 millions d'appareils espère une économie de 19 terrawatt heure d'ici 2020, c'est l'équivalent de la consommation annuelle de 11 millions de personnes.

L'étiquette énergie obligatoire pour les aspirateurs
L'étiquette énergie obligatoire pour les aspirateurs © GIFAM / GIFAM
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.