les atelières, ex-lejaby, lancent une nouvelle souscription publique
les atelières, ex-lejaby, lancent une nouvelle souscription publique © reuters

Les Atelières, atelier de confection de lingerie haut de gamme créé il y a un an par d'anciennes ouvrières de Lejaby à Villeurbanne, ont lancé jeudi une nouvelle souscription publique afin de relancer leur activité.

Cette opération intervient au lendemain d'une réunion à Bercy où des promesses de soutiens financiers ont été présentées à Muriel Pernin, la présidente de la société.

"Le public nous a encore témoigné sa solidarité cette semaine et nous espérons récolter 100.000 euros dans les jours qui viennent pour assurer le court terme", a not émue Muriel Pernin. "Je relance à partir d'aujourd'hui (jeudi) une souscription dont on va donner toutes les modalités sur Facebook et sur notre site internet".

Jointe au téléphone par Maurice Fusier, elle s'explique sur sa démarche. Mais la vraie question pour la Présidente des "Atelières" est de savoir si

Oui ou non, la filière de la lingerie a un avenir dans notre pays ?

Muriel Pernin avait annoncé en début de semaine la demande de liquidation judiciaire de son entreprise programmée pour le 7 mars devant le tribunal de commerce de Lyon.

Les Atelières, à court de trésorerie et n'ayant pas versé les salaires de leurs 30 employés en février, ont dénoncé le manque de soutien des banques et de la Banque publique d'investissement.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.