Les auto écoles manifestent sur le périphérique parisien
Les auto écoles manifestent sur le périphérique parisien © MaxPPP/Le Parisien/Philippe Lavieille

Le premier syndicat du secteur a bloqué ce lundi matin le périphérique parisien et les accès de plusieurs villes de province pour réclamer un report de la nouvelle épreuve du code de la route, prévue en avril.

La réforme du permis de conduire, présentée il y a plusieurs mois et destinée à réduire les délais de passage du permis, prévoit une épreuve du code de la route nouvelle version dont la date de mise en oeuvre mécontente le CNPA car les auto-écoles n'ont pas encore reçu le matériel pédagogique.

Patrice Bessone, président de la branche éducation routière du syndicat explique :

Est-ce qu'on changerait les épreuves du bac deux mois avant l'examen ? Beaucoup d'écoles de conduite ne seront équipées du nouveau matériel que vers mi-mars et il faut organiser tout ça dans la précipitation;

C'est pour demander un report au mois de juillet, ou mieux septembre, que les auto-écoles ont tenté de bloquer la circulation de plusieurs villes. A 10H00, les premiers cortèges partis des portes de Paris commençaient à se retrouver place Joffre, dans le VIIe arrondissement, près de la Tour Eiffel.

A Lyon, environ 200 véhicules d'auto-écoles, venus du grand sud-est de la France, ont organisé des opérations escargot sur les principaux axes pour ensuite se rendre à la préfecture.

A Angers, 250 à 300 moniteurs d'auto-écoles, selon les organisateurs, 170 selon la préfecture, se sont rassemblés au parc des expositions de la ville.

A Toulouse, les moniteurs ont ralenti la circulation sur la rocade de la ville. 80 voitures d'auto-écoles qui se sont ensuite dirigés vers la Préfecture.

Le reportage de Frédéric Bourgade

1 min

Toulouse

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.